Web Trains
Espace membre - Devenir membre - Rédaction - Ecrire un article
Actualités
LocoTrain

Actualité

Audit du réseau CFF : des moyens supplémentaires

WEBTRAINS.NET - REDACTION FRANCOPHONE
25/02/2010 à 07 HEURES 10

L'audit du réseau présenté par les CFF constitue la base de cette analyse. Les experts y parviennent à la conclusion que l'état actuel des installations est majoritairement bon. Cependant, à l'avenir, les CFF auront besoin de bien plus de moyens pour l'entretien et le renouvellement de leur réseau.

Articles liés CFF

Ecrire un article

Examiner l'état des installations des CFF et les besoins futurs: tel était le mandat donné par les CFF en 2009 aux entreprises-conseil Roland Berger Strategy Consultants et Ernst Basler + Partner. L'Office fédéral des transports a accompagné le projet. Les 22 catégories d'installations de CFF infrastructure ont été examinées: des voies, aiguillages et lignes de contact jusqu'aux postes d'enclenchement et aux installations de sécurité en passant par les centrales électriques, les systèmes d'information à la clientèle ou encore les réservoirs.

«Dans l'ensemble, l'état du réseau est majoritairement bon» juge l'audit sur le réseau. L'état de plus de trois quarts des installations est bon ou moyen. Les installations qui tombent dans la catégorie «mauvais» doivent être remplacées dans les prochaines années. La nécessité d'agir tout de suite ne survient que dans les cas d'installations en état critique; selon l'audit, il s'agit de cas isolés. Les CFF ont déjà planifié des mesures à ce sujet, pour une partie déjà réalisées.

Les besoins sont importants malgré le bon état des infrastructures. «A l'avenir, beaucoup plus de moyens seront nécessaires pour l'entretien de l'infrastructure» conclut l'audit sur le réseau. Entre 2010 et 2016, les coûts supplémentaires se monteront en moyenne à 850 millions de francs par année par rapport à la planification financière de CFF Infrastructure.

Le maintien du bon état actuel des infrastructures coûtera en moyenne 410 millions de francs de plus que prévu par année, et la réduction du retard accumulé, de 1,35 milliard au total, grèvera les comptes de quelque 130 millions de francs par an.

Les coûts supplémentaires des nouvelles obligations légales régissant, par exemple, les tunnels, ou encore les coûts liés à la mise en œuvre de la Loi sur les handicapés se monteront à 150 millions de francs par année.

Enfin, le trafic supplémentaire attendu entre 2010 et 2016 engendrera des coûts de 20 millions de francs de plus par année. En outre, le traitement des défauts structurels nécessitera 140 millions de francs par année selon l'audit; ils comprennent les adaptations des infrastructures publiques (quais, passages inférieurs, accès) aux flux de passagers ou encore les investissements pour garantir une redondance dans l'approvisionnement énergétique.

Des moyens financiers supplémentaires sont nécessaires en particulier pour la voie ferrée et pour les ponts. Tous les chiffres se placent dans une fourchette de +/- 10%. En 2009, les coûts à la charge des CFF pour l'entretien des infrastructures se sont élevés à 1,48 milliard de francs.

David Herrgott

Partager cet article avec mes amis sur Facebook

Donnez votre avis sur le forum cheminots.netDonnez votre avis sur le forum cheminots.net

Popularité de l'article : 100%, commentez-le sur Web Trains

Réservez un billet de train sur Via Train

Consulter les flux RSS de Web Trains


Fatal error: Uncaught TypeError: implode(): Argument #2 ($array) must be of type ?array, bool given in /homepages/3/d203503517/htdocs/webtrains.net/actualites.php:122 Stack trace: #0 /homepages/3/d203503517/htdocs/webtrains.net/actualites.php(122): implode('', false) #1 {main} thrown in /homepages/3/d203503517/htdocs/webtrains.net/actualites.php on line 122