Web Trains
Espace membre - Devenir membre - Rédaction - Ecrire un article
Actualités
LocoTrain

Actualité

RFF lance son premier bilan carbone

WEBTRAINS.NET - REDACTION FRANCOPHONE
01/10/2009 à 09 HEURES 00

RFF se mobilise autour d'une « démarche carbone » globale, afin d'optimiser les bénéfices du transport ferroviaire. Hubert du Mesnil, le président de l'entreprise, veut que cette démarche s'applique à toutes les activités de RFF, en commençant par le bilan carbone interne à l'entreprise.

Articles liés RFF

La SNCF et le développement durable

Ecrire un article

Il s'agit bien de faire converger l'économique et l'écologique, au bénéfice d'une nouvelle croissance verte dont le transport ferroviaire doit être le moteur. Il ne suffit plus de répéter que celui-ci est naturellement bon pour le développement durable ; encore convient-il de déployer les outils permettant d'optimiser son équilibre écologique et économique. Cet équilibre passe par une intensification de l'usage du réseau ferré, une rénovation du réseau existant et l'utilisation de nouvelles technologies moins consommatrices de carbone. Cette démarche s'inscrit dans le cadre du Grenelle de l'environnement, qui guide l'action de RFF à travers notamment le contrat de performance que l'entreprise a signé avec l'Etat le 3 novembre dernier, et la charte du développement durable signée avec le ministre d'Etat Jean-Louis Borloo.

La maîtrise des émissions de gaz à effet de serre nécessite des actions fortes et rapides pour respecter les engagements pris par la France en ce domaine. La « contrainte carbone » s'applique en priorité au secteur des transports, qui émet 26% de la totalité des gaz à effet de serre produits par le France. La loi « Grenelle 1 » du 3 août 2009 fixe un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 20% d'ici à 2020, afin de les ramener au niveau de 1990.

Les transports routiers sont concernés au premier chef, dans la mesure où ils émettent plus de 90% des gaz à effet de serre du secteur. Le transport ferroviaire représente un outil efficace de réduction de ces émissions lorsqu'il est bien utilisé, et une solution sur le long terme pour développer une mobilité durable. Mais il doit s'appliquer à lui-même un objectif de performance, en procédant à l'évaluation de ses actions et de ses méthodes.

Réseau Ferré de France définit dès maintenant sa démarche carbone pour apporter sa contribution à cet engagement national, autour de trois grandes questions :
- comment minimiser l'empreinte carbone des activités de l'entreprise ?
- comment réduire la vulnérabilité de RFF vis-à-vis du carbone, au niveau de son modèle économique ?
- comment intégrer la contrainte carbone dans les choix de l'entreprise et la conduite des projets ?

Le bilan carbone est l'outil qui permet de rapprocher économie et écologie, de mesurer la pertinence des investissements vis-à-vis de la contrainte climatique, donc de proposer en toute transparence des choix judicieux pour l'avenir.

Dans le cadre de la semaine du développement durable, RFF a organisé une « semaine du carbone », du 17 au 25 septembre, autour de plusieurs événements :
une réunion du personnel de RFF le 17 septembre pour mobiliser l'entreprise autour du lancement d'un bilan carbone en interne (réalisé avant la fin de 2009) et de l'élaboration de nouveaux outils de calcul ;
un séminaire de réflexion, le 22 septembre, sur les mesures à mettre en oeuvre pour atteindre l'objectif du « facteur 4 » (division par 4 des émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2050), avec des experts, des partenaires et des décideurs ;

la présentation le 25 septembre à Besançon, avec l'ADEME et la SNCF, du bilan carbone de la LGV Rhin-Rhône (branche est), élaboré avec des outils qui vont être appliqués à tous les projets d'investissement ferroviaires, dans le cadre du Grenelle de l'environnement.

Le bilan carbone de la LGV Rhin-Rhône (branche est) constitue une première, car il inclut l'ensemble de la durée de vie de l'infrastructure (conception, construction, exploitation) et il prend en compte non seulement l'infrastructure, mais également les gares et le matériel roulant. Le chantier de la LGV Rhin-Rhône a débuté en 2006 mais il y a quatorze ans que cette ligne a été pensée. Un outil de référence, le « calculateur », a été conçu avec l'ADEME et la SNCF selon des paramètres écologiques et économiques, afin de retenir les options de conception, de construction et d'exploitation les plus pertinentes.

Le premier bilan de cette LGV s'avère positif dans la mesure où l'on estime que « l'amortissage carbone » se fera douze ans après la mise en service de la ligne, prévue en décembre 2011.

David Herrgott

Partager cet article avec mes amis sur Facebook

Donnez votre avis sur le forum cheminots.netDonnez votre avis sur le forum cheminots.net

Popularité de l'article : 100%, commentez-le sur Web Trains

Réservez un billet de train sur Via Train

Consulter les flux RSS de Web Trains

RFF s'engage pour la relance du fret ferroviaire

Réseau Ferré de France, « s'associe pleinement aux mesures prises par le Gouvernement en faveur d'un redressement du fret ferroviaire. RFF se mobilise, dans le cadre de ses responsabilités de gestionnaire du réseau national, pour contribuer au succès du plan fret ».

RFF accompagne la relance

RFF et la SNCF lancent NexT

Réseau Ferré de France et Transilien SNCF lancent les études du nouveau système de gestion des circulations des trains qui sera mis en oeuvre sur la ligne E du RER à l'occasion de son prolongement à l'Ouest, vers La Défense et Mantes la Jolie (projet EOLE à l'Ouest).

Partenariat novateur entre le STIF et RFF

Le STIF et RFF ont engagé une nouvelle démarche partenariale pour la période 2009-2012. L'objectif est d'optimiser les relations entre l'infrastructure ferroviaire en Ile-de-France et le trafic Transilien, sous l'autorité organisatrice du STIF.

Journée nationale de la sécurité aux PN

RFF et la Direction de la Sécurité et de la Circulation Routières vont coordonner le 25 juin la seconde journée de prévention aux abords des passages à niveau.

RFF s'engage pour la biodiversité en Ile-de-France

La Direction Ile-de-France de RFF a signé avec la Région Ile-de-France la charte régionale de la biodiversité et des milieux naturels. RFF marque ainsi sa volonté de prendre en compte et de préserver la biodiversité dans ses emprises ferroviaires en Ile-de-France.

RFF accompagne la relance

Le conseil d'administration de RFF a approuvé le programme complémentaire d'investissements au titre du plan de relance de l'économie, à la suite des décisions du secrétatiat de DIACT qui s'est tenu en février. Ce programme porte, pour le volet ferroviaire, sur un montant de 300 M€ en 2009-2010.

4 projets retenus par RFF

Relance : 4 projets retenus par RFF

Les investissements de Réseau Ferré de France passeront de 2,8 milliards d'euros en 2008 à 3,4 milliards d'euros en 2009. Quatre projets sont retenus : la phase 2 de la LGV Est , la LGV SEA Sud Europe Atlantique, la LGV BPL Bretagne–Pays de la Loire et le contournement de Nîmes-Montpellier.

Le TGV Rhin Rhône hors du plan de relance

RFF lance l'appel à candidatures de la LGV BPL

Réseau Ferré de France a lancé le 19 décembre 2008 l'appel à candidatures pour la réalisation et l'exploitation sous forme de contrat de partenariat de la ligne à grande vitesse Bretagne – Pays de la Loire (BPL).

La LGV Sud Europe Atlantique sur les rails

RFF accélère le cadencement en 2009

Nouvelle organisation de la circulation des trains sur un mode rythmé et régulier, le cadencement a pour objectif de rendre le transport ferroviaire plus attractif en rationalisant et en optimisant les capacités du réseau.

Les bénéfices du cadencement pour les voyageurs

RFF : quatre offres pour le GSM-R

Le 2 décembre était le jour fixé pour la remise des offres finales pour le Partenariat Public- Privé destiné à construire et financer le réseau GSM-R sur 14 000 km de voies pendant 15 ans. Chacun des 4 groupements a remis une offre finale à Réseau Ferré de France.

Vers un nouveau modèle économique pour RFF ?

Avec le contrat de performance, l'État et Réseau Ferré de France posent les bases d'un vrai modèle économique d'entreprise publique, pertinent, générateur de valeurs et qui implique l'ensemble des acteurs.

Pour un réseau plus performant

L'audit de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne avait mis en évidence en 2005 la vétusté et l'importance des besoins de rénovation de l'infrastructure. RFF prolongera le plan de rénovation initié en 2006 et investira 7,3 milliards pour renouveler 3 940 km de voies et 1 430 appareils de voies.

RFF se prépare à l'ouverture du marché ferroviaire

Avec le contrat de performance, l'entreprise s'engage pour accélérer cette mutation et réussir le développement de l'activité du réseau national dans son environnement européen.

SNCF et RFF se projettent pour 2007-2010

Ripage du viaduc ferroviaire d'Oissel

RFFconsacre 250 millions d'euros sur trois ans pour moderniser la ligne Paris-Rouen-Le Havre. A Oissel, RFF intervient pour remplacer le viaduc et assurer ainsi la fiabilité des ouvrages d'art sur cette ligne, qui voit passer 250 trains par jour.

Une activité soutenue pour RFF

Le résultat net du premier semestre qui traduit ces éléments exceptionnels s'établit à 8 556 M€. Le résultat opérationnel courant est de – 172 M€. Le premier semestre 2008 se caractérise par une activité soutenue pour Réseau ferré de France

Contrat de performance entre l'Etat et RFF

RFF et l'Etat ont signé un Contrat de performance. Ce contrat confirme la vocation de RFF pour le développement durable des territoires par la mise à disposition d'infrastructures ferroviaires modernes, accessibles et efficaces.

Qui paye l'entretien du réseau ferroviaire ?

Alors que les incidents de caténaire se multiplient, la SNCF est souvent pointée comme responsable. Pourtant, cela fait maintenant plus de 10 ans qu'elle n'est plus responsable du réseau ferroviaire...

13 milliards d'euros pour rénover le réseau

13 milliards d'euros pour rénover le réseau

L'Etat va allouer 13 milliards d'euros à RFF pour moderniser son réseau. Le Contrat de performance est destiné à la rénovation du réseau afin d'éviter de futurs incidents de caténaire.

16 milliards d'euros d'ici 2020 pour les LGV - Lancement du Plan Rail 2008-2013 en Midi-Pyrénées

Pause
Le projet Web Trains est aujourd'hui en pause. L'intégralité du contenu reste toutefois accessible sur le site international et les versions locales
Veuillez nous excusez de la gêne occasionnée
Dans l'actualité récente

Un chiffre d'affaires en hausse malgré un ralentissement de l'activité ferroviaire

SNCF et RFF assurent la jonction de la LGV BPL à Laval et à La Milesse

RFF et SNCF dressent le premier bilan de Vigirail

RFF et ADP s'associent pour la réalisation du CDG Express

RFF amplifie la modernisation du réseau ferroviaire dans un contexte de crise

Plus de 1000 chantiers de modernisation du réseau ferroviaire

RFF et SNCF lance le programme Fiabilité Ile-de-France 2014 -2020

Dernière étape pour la jonction de Sablé-sur-Sarthe sur la LGV BPL

Les corridors fret opérationnels au travers d'un guichet unique

6,15 millions de sillons au service horaire 2014

Dans l'actualité

Dernière étape pour la jonction de Sablé-sur-Sarthe sur la LGV BPL

La Virgule de Sablé-sur-Sarthe lance les SRGV

Les corridors fret opérationnels au travers d'un guichet unique

RFF s'engage pour la relance du fret ferroviaire

6,15 millions de sillons au service horaire 2014

Le tracé des LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax confirmé

Les projets du sud-ouest vus par RFF

Les horaires des trains adaptés à Paris-Nord en raison de travaux de modernisation d'un pont ferroviaire

Une multiplication des radars pour protéger aux passages à niveau

Deux fois moins de tués aux PN en 10 ans

Le GSM-Rail poursuit son déploiement avec Synerail

RFF transfère la gestion du GSM-R à Synerail

La sécurité sur le réseau ferroviaire s'est améliorée en 2012

RFF poursuit les études pour la réouverture de la ligne Belfort-Delle

Réaménagement de la ligne CFF Delémont-& 150;Delle

Le gestionnaire d'infrastructure unifié se met en place en Ile-de-France

RFF présente un résulat positif malgré un accroissement de la dette

Des travaux d'envergure pour la seconde phase de la LGV Est cet été

Les travaux de raccordement de la LGV Est impactent les TER à Strasbourg

Paris-Strasbourg en 1h50 en 2016

"L'objectif est de disposer d'un système ferroviaire efficace au service des usagers et d'une politique de transport définie par la Nation, de redéfinir l'équilibre économique du système ferroviaire et d'ouvrir un nouvel acte de décentralisation des transports au niveau régional"
2,2 euros
Réseau Web Trains : LocoTrain Web Trains LocoTrain Web Trains via-train.com Web Trains Web Trains Web Trains Yellow Trains
© Copyright Web Trains 2020
Site et contenu protégés par le droit d'auteur et le Code de la Propriété Intellectuelle Française
Site horodaté et déposé auprès d'un huissier de justice
Toute reproduction engagera des poursuites judiciaires

Confidentialité - Conditions d'utilisation
Groupe Web Trains
Web Trains est un site internet du projet Web Trains : le projet, les sites, la rédaction et les informations légales

Web Trains dans le monde
Benelux - Deutschland - France - España - Italia - Suisse - United Kingdom - USA
 
   
© SNCF