Web Trains
Espace membre - Devenir membre - Rédaction - Ecrire un article
Actualités
LocoTrain

Actualité

RFF lance son premier bilan carbone

WEBTRAINS.NET - REDACTION FRANCOPHONE
01/10/2009 à 09 HEURES 00

RFF se mobilise autour d'une « démarche carbone » globale, afin d'optimiser les bénéfices du transport ferroviaire. Hubert du Mesnil, le président de l'entreprise, veut que cette démarche s'applique à toutes les activités de RFF, en commençant par le bilan carbone interne à l'entreprise.

Articles liés RFF

La SNCF et le développement durable

Ecrire un article

Il s'agit bien de faire converger l'économique et l'écologique, au bénéfice d'une nouvelle croissance verte dont le transport ferroviaire doit être le moteur. Il ne suffit plus de répéter que celui-ci est naturellement bon pour le développement durable ; encore convient-il de déployer les outils permettant d'optimiser son équilibre écologique et économique. Cet équilibre passe par une intensification de l'usage du réseau ferré, une rénovation du réseau existant et l'utilisation de nouvelles technologies moins consommatrices de carbone. Cette démarche s'inscrit dans le cadre du Grenelle de l'environnement, qui guide l'action de RFF à travers notamment le contrat de performance que l'entreprise a signé avec l'Etat le 3 novembre dernier, et la charte du développement durable signée avec le ministre d'Etat Jean-Louis Borloo.

La maîtrise des émissions de gaz à effet de serre nécessite des actions fortes et rapides pour respecter les engagements pris par la France en ce domaine. La « contrainte carbone » s'applique en priorité au secteur des transports, qui émet 26% de la totalité des gaz à effet de serre produits par le France. La loi « Grenelle 1 » du 3 août 2009 fixe un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 20% d'ici à 2020, afin de les ramener au niveau de 1990.

Les transports routiers sont concernés au premier chef, dans la mesure où ils émettent plus de 90% des gaz à effet de serre du secteur. Le transport ferroviaire représente un outil efficace de réduction de ces émissions lorsqu'il est bien utilisé, et une solution sur le long terme pour développer une mobilité durable. Mais il doit s'appliquer à lui-même un objectif de performance, en procédant à l'évaluation de ses actions et de ses méthodes.

Réseau Ferré de France définit dès maintenant sa démarche carbone pour apporter sa contribution à cet engagement national, autour de trois grandes questions :
- comment minimiser l'empreinte carbone des activités de l'entreprise ?
- comment réduire la vulnérabilité de RFF vis-à-vis du carbone, au niveau de son modèle économique ?
- comment intégrer la contrainte carbone dans les choix de l'entreprise et la conduite des projets ?

Le bilan carbone est l'outil qui permet de rapprocher économie et écologie, de mesurer la pertinence des investissements vis-à-vis de la contrainte climatique, donc de proposer en toute transparence des choix judicieux pour l'avenir.

Dans le cadre de la semaine du développement durable, RFF a organisé une « semaine du carbone », du 17 au 25 septembre, autour de plusieurs événements :
une réunion du personnel de RFF le 17 septembre pour mobiliser l'entreprise autour du lancement d'un bilan carbone en interne (réalisé avant la fin de 2009) et de l'élaboration de nouveaux outils de calcul ;
un séminaire de réflexion, le 22 septembre, sur les mesures à mettre en oeuvre pour atteindre l'objectif du « facteur 4 » (division par 4 des émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2050), avec des experts, des partenaires et des décideurs ;

la présentation le 25 septembre à Besançon, avec l'ADEME et la SNCF, du bilan carbone de la LGV Rhin-Rhône (branche est), élaboré avec des outils qui vont être appliqués à tous les projets d'investissement ferroviaires, dans le cadre du Grenelle de l'environnement.

Le bilan carbone de la LGV Rhin-Rhône (branche est) constitue une première, car il inclut l'ensemble de la durée de vie de l'infrastructure (conception, construction, exploitation) et il prend en compte non seulement l'infrastructure, mais également les gares et le matériel roulant. Le chantier de la LGV Rhin-Rhône a débuté en 2006 mais il y a quatorze ans que cette ligne a été pensée. Un outil de référence, le « calculateur », a été conçu avec l'ADEME et la SNCF selon des paramètres écologiques et économiques, afin de retenir les options de conception, de construction et d'exploitation les plus pertinentes.

Le premier bilan de cette LGV s'avère positif dans la mesure où l'on estime que « l'amortissage carbone » se fera douze ans après la mise en service de la ligne, prévue en décembre 2011.

David Herrgott

Partager cet article avec mes amis sur Facebook

Donnez votre avis sur le forum cheminots.netDonnez votre avis sur le forum cheminots.net

Popularité de l'article : 100%, commentez-le sur Web Trains

Réservez un billet de train sur Via Train

Consulter les flux RSS de Web Trains


Fatal error: Uncaught TypeError: implode(): Argument #2 ($array) must be of type ?array, bool given in /homepages/3/d203503517/htdocs/webtrains.net/actualites.php:122 Stack trace: #0 /homepages/3/d203503517/htdocs/webtrains.net/actualites.php(122): implode('', false) #1 {main} thrown in /homepages/3/d203503517/htdocs/webtrains.net/actualites.php on line 122