Web Trains
Espace membre - Devenir membre - Rédaction - Ecrire un article
Actualités
LocoTrain

Actualité

RFF : quatre offres pour le GSM-R

WEBTRAINS.NET - REDACTION FRANCOPHONE
04/12/2008 à 09 HEURES 45

Le 2 décembre était le jour fixé pour la remise des offres finales pour le Partenariat Public- Privé destiné à construire et financer le réseau GSM-R sur 14 000 km de voies pendant 15 ans. Chacun des 4 groupements a remis une offre finale à Réseau Ferré de France.

Articles liés RFF

Ecrire un article

RFF va ainsi pouvoir choisir le titulaire du contrat qui sera signé avant l'été prochain pour un montant de l'ordre d'un milliard d'euros. Ce chiffre comprend deux parties à peu près égales : les couts d'investissement d'une part, et ceux d'exploitation et de maintenance d'autre part.

Ainsi, malgré la crise financière, ce sont près de 20 établissements financiers qui ont jugé le projet de RFF suffisamment attractif pour s'engager auprès de 4 grands groupements. Cet événement valide a posteriori la décision de report prise par RFF le 14 octobre : en effet, les offres auraient dû être remises le 16 octobre, soit au plus fort de la crise du marché interbancaire, ce qui avait conduit RFF à décider d'un report de six semaines.

« Nous sommes très satisfaits ; la concurrence a manifestement pu bien jouer, sans entraves » déclare Gabriel du Plessis, directeur du projet GSM-R.

Les offres remises le 2 décembre permettent d'entrer dans la dernière phase du processus de désignation du titulaire du contrat de PPP.

4 candidatures avaient été reçues pour ce projet au début de 2007, émises par :
- le « groupement TDF », constitué de TDF (mandataire), de Vinci Energie, Vinci Concessions, SFR, AXA Investment Managers Paris ;
- le « groupement Eiffage », constitué de Eiffage SA (mandataire), associé à France Télécom ;
- le « groupement Alcatel », constitué d'Alcatel-Lucent France (mandataire), de la Caisse des Dépôts et Consignations, et de Macquarie Capital Group Limited ;
- le « groupement ETDE », constitué d'ETDE (mandataire), de Bouygues Télécom, Sogétrel, SNEF, Barclays European Infrastructure (II) Limited et de Dutch Infrastructure Fund.

Ces groupements avaient remis chacun une offre initiale en décembre 2007, offre qui avait donné lieu à un dialogue approfondi avec RFF au printemps 2008 ; ce dialogue s'était conclu par l'envoi du dossier de consultation final en juillet dernier.

Ces 4 offres vont maintenant être analysées et classées pour désigner un titulaire pressenti ; celui-ci sera invité à procéder au bouclage financier final de son contrat avec RFF, qui sera mis en vigueur, après parution d'un décret en conseil d'Etat, avant l'été 2009.

Le projet GSM-R (Global System for Mobile communication-Railway) consiste à remplacer l'actuelle radio analogique Sol -Train par une radio dérivée de la technologie numérique GSM en usage dans le grand public. Il s'agit d'assurer la couverture de 14 000 km de voies, pour permettre des communications avec un train roulant jusqu'à 500km/h.

Comme la Radio Sol-Train, le GSM-R sera le support des communications entre les conducteurs de trains et les différents membres des équipes ferroviaires : régulateurs, équipes de manœuvre, personnels à bord des trains, chefs de gare .En outre, il dispose d'une réserve de capacité suffisante pour améliorer l'information destinée aux voyageurs.Le GSM-R servira aussi à transmettre en toute sécurité les données de signalisation entre les trains et les postes de régulation du trafic ferroviaire.

La standardisation permettra de créer un système unique de communication compatible et harmonisé entre les réseaux européens. A ce titre, il est un des outils d'amélioration du trafic ferroviaire intra-européen. A ce jour, 17 pays européens ont ainsi opté pour le GSM-R.

David Herrgott

Partager cet article avec mes amis sur Facebook

Donnez votre avis sur le forum cheminots.netDonnez votre avis sur le forum cheminots.net

Popularité de l'article : 100%, commentez-le sur Web Trains

Réservez un billet de train sur Via Train

Consulter les flux RSS de Web Trains

Vers un nouveau modèle économique pour RFF ?

Avec le contrat de performance, l'État et Réseau Ferré de France posent les bases d'un vrai modèle économique d'entreprise publique, pertinent, générateur de valeurs et qui implique l'ensemble des acteurs.

Pour un réseau plus performant

L'audit de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne avait mis en évidence en 2005 la vétusté et l'importance des besoins de rénovation de l'infrastructure. RFF prolongera le plan de rénovation initié en 2006 et investira 7,3 milliards pour renouveler 3 940 km de voies et 1 430 appareils de voies.

RFF se prépare à l'ouverture du marché ferroviaire

Avec le contrat de performance, l'entreprise s'engage pour accélérer cette mutation et réussir le développement de l'activité du réseau national dans son environnement européen.

SNCF et RFF se projettent pour 2007-2010

Ripage du viaduc ferroviaire d'Oissel

RFFconsacre 250 millions d'euros sur trois ans pour moderniser la ligne Paris-Rouen-Le Havre. A Oissel, RFF intervient pour remplacer le viaduc et assurer ainsi la fiabilité des ouvrages d'art sur cette ligne, qui voit passer 250 trains par jour.

Une activité soutenue pour RFF

Le résultat net du premier semestre qui traduit ces éléments exceptionnels s'établit à 8 556 M€. Le résultat opérationnel courant est de – 172 M€. Le premier semestre 2008 se caractérise par une activité soutenue pour Réseau ferré de France

Contrat de performance entre l'Etat et RFF

RFF et l'Etat ont signé un Contrat de performance. Ce contrat confirme la vocation de RFF pour le développement durable des territoires par la mise à disposition d'infrastructures ferroviaires modernes, accessibles et efficaces.

Qui paye l'entretien du réseau ferroviaire ?

Alors que les incidents de caténaire se multiplient, la SNCF est souvent pointée comme responsable. Pourtant, cela fait maintenant plus de 10 ans qu'elle n'est plus responsable du réseau ferroviaire...

13 milliards d'euros pour rénover le réseau

13 milliards d'euros pour rénover le réseau

L'Etat va allouer 13 milliards d'euros à RFF pour moderniser son réseau. Le Contrat de performance est destiné à la rénovation du réseau afin d'éviter de futurs incidents de caténaire.

16 milliards d'euros d'ici 2020 pour les LGV - Lancement du Plan Rail 2008-2013 en Midi-Pyrénées

Alstom va équiper la LGV Rhin-Rhône

Réseau Ferré de France (RFF) vient de confirmer à Alstom Transport deux commandes liées au projet de Ligne à Grande Vitesse (LGV) Rhin-Rhône pour un montant total de 37,3 millions d'euros.

1ère étape vers un contrat entre le STIF et RFF

Le STIF et RFF ont lancé en partenariat au cours de l'année 2007 un audit sur l'état du réseau ferré en Ile‐de – France dont les résultats ont permis de tirer les enseignements nécessaires pour optimiser les politiques d'entretien et de renouvellement des infrastructures.

Lancement du contournement de Nîmes et Montpellier

Réseau ferré de France a lancé le 19 septembre 2008 l'appel à candidature pour la réalisation et l'exploitation, sous forme de contrat de partenariat, de la ligne nouvelle du Contournement de Nîmes et Montpellier (CNM).

La LGV Sud Europe Atlantique sur les rails

Réseau ferré de France a reçu cette semaineles offres initiales de chacun des 3 candidats admis à concourir pour la mise en concession de la LGV Sud Europe Atlantique. Bouygues, Eiffage et Vinci sont sur les rails.

RFF poursuit le déploiement du GSM-R

Actuellement, Réseau ferré de France déploie le GSM-R sur 2.000 km de voies ferrées dans l'est de la France. Après une première mise en service sur la ligne Paris – Bar-le-Duc en janvier 2007, tout l'est de la France sera couvert d'ici juin 2009.

RFF poursuit la consultation du PPP GSM-R

Modernisation de la voie entre Compiègne et Amiens

Après le renouvellement de la voie entre Estrée-Saint-Denis et Compiègne l'été 2007, et la réfection de la portion entre Montdidier et Longueau en février et mars 2008, c'est au tour de la section de voie située entre Estrées Saint-Denis et Montdidier de faire l'objet d'une remise à niveau cet été.

Achèvement de la double voie Béthune/Don Sainghin

Avec une mise en service de la nouvelle voie prévue pour le 1er septembre, la coupure de circulation ferroviaire qui aura lieu entre le 4 juillet et le 31 août sera l'occasion de réaliser la majorité des derniers travaux importants prévus au planning du projet.

Une double voie entre Béthune et Don Sainghin

Les diagnostics archéologiques pour la LGV Est

La préparation des travaux de la phase 2 de la LGV Est européenne se poursuit avec le démarrage des diagnostics d'archéologie préventive en avril sur la partie lorraine du tracé et début mai sur la partie alsacienne. Le budget consacré aux diagnostics est de 2,8 millions d'euros.

Le TGV Est modifie la géographie française

L'ouverture à la concurrence booste le marché

Parmi les services que RFF propose aux entreprises, on compte : le guichet unique pour les nouveaux opérateurs de fret, le développement de relations commerciales avec les chargeurs, les investissements d'infrastructure adaptés, la gestion des embranchements particuliers.

Le contournement ferroviaire du Grand Lyon

Le projet de contournement ferroviaire de l'agglomération lyonnaise répond à la volonté de proposer un nouvel itinéraire qui évite le noeud ferroviaire de Lyon, proche de la saturation, et contribue au développement du trafic par voie de fer et au désengorgement du trafic routier.

Pause
Le projet Web Trains est aujourd'hui en pause. L'intégralité du contenu reste toutefois accessible sur le site international et les versions locales
Veuillez nous excusez de la gêne occasionnée
Dans l'actualité récente

Un chiffre d'affaires en hausse malgré un ralentissement de l'activité ferroviaire

SNCF et RFF assurent la jonction de la LGV BPL à Laval et à La Milesse

RFF et SNCF dressent le premier bilan de Vigirail

RFF et ADP s'associent pour la réalisation du CDG Express

RFF amplifie la modernisation du réseau ferroviaire dans un contexte de crise

Plus de 1000 chantiers de modernisation du réseau ferroviaire

RFF et SNCF lance le programme Fiabilité Ile-de-France 2014 -2020

Dernière étape pour la jonction de Sablé-sur-Sarthe sur la LGV BPL

Les corridors fret opérationnels au travers d'un guichet unique

6,15 millions de sillons au service horaire 2014

Dans l'actualité

Dernière étape pour la jonction de Sablé-sur-Sarthe sur la LGV BPL

La Virgule de Sablé-sur-Sarthe lance les SRGV

Les corridors fret opérationnels au travers d'un guichet unique

RFF s'engage pour la relance du fret ferroviaire

6,15 millions de sillons au service horaire 2014

Le tracé des LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax confirmé

Les projets du sud-ouest vus par RFF

Les horaires des trains adaptés à Paris-Nord en raison de travaux de modernisation d'un pont ferroviaire

Une multiplication des radars pour protéger aux passages à niveau

Deux fois moins de tués aux PN en 10 ans

Le GSM-Rail poursuit son déploiement avec Synerail

RFF transfère la gestion du GSM-R à Synerail

La sécurité sur le réseau ferroviaire s'est améliorée en 2012

RFF poursuit les études pour la réouverture de la ligne Belfort-Delle

Réaménagement de la ligne CFF Delémont-& 150;Delle

Le gestionnaire d'infrastructure unifié se met en place en Ile-de-France

RFF présente un résulat positif malgré un accroissement de la dette

Des travaux d'envergure pour la seconde phase de la LGV Est cet été

Les travaux de raccordement de la LGV Est impactent les TER à Strasbourg

Paris-Strasbourg en 1h50 en 2016

"L'objectif est de disposer d'un système ferroviaire efficace au service des usagers et d'une politique de transport définie par la Nation, de redéfinir l'équilibre économique du système ferroviaire et d'ouvrir un nouvel acte de décentralisation des transports au niveau régional"
2,2 euros
Réseau Web Trains : LocoTrain Web Trains LocoTrain Web Trains via-train.com Web Trains Web Trains Web Trains Yellow Trains
© Copyright Web Trains 2020
Site et contenu protégés par le droit d'auteur et le Code de la Propriété Intellectuelle Française
Site horodaté et déposé auprès d'un huissier de justice
Toute reproduction engagera des poursuites judiciaires

Confidentialité - Conditions d'utilisation
Groupe Web Trains
Web Trains est un site internet du projet Web Trains : le projet, les sites, la rédaction et les informations légales

Web Trains dans le monde
Benelux - Deutschland - France - España - Italia - Suisse - United Kingdom - USA
 
   
© SNCB