Web Trains
Espace membre - Devenir membre - Rédaction - Ecrire un article
Actualités
LocoTrain

Actualité

Plus de capacité pour la jonction Nord-Midi

WEBTRAINS.NET - REDACTION FRANCOPHONE
01/10/2008 à 07 HEURES 18

La jonction Nord-Midi de Bruxelles, nœud crucial du réseau ferré belge reliant les gares de Bruxelles-Midi et de Bruxelles-Nord, est actuellement utilisée aux limites de sa capacité, particulièrement en heures de pointe.

Articles liés INFRABEL

Ecrire un article

Afin de pouvoir améliorer de manière substantielle la qualité et la capacité de son réseau, Infrabel, le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire belge, veut faire « sauter » le goulet d'étranglement de la jonction Nord-Midi par la construction de voies supplémentaires, qui seront aménagées sous et/ou à côté des voies existantes.

Actuellement, la quasi-totalité de la capacité maximale de la jonction Nord-Midi est utilisée en heures de pointe pour faire circuler le plus de trains possible entre les gares de Bruxelles-Midi et de Bruxelles-Nord. Face à ce constat et considérant les besoins croissants de mobilité de notre société, Infrabel a la conviction ferme que la configuration actuelle de la jonction Nord-Midi de Bruxelles (6 voies à quai disponibles en gare de Bruxelles-Central) ne sera pas suffisante dans le futur et rendra incompatibles les objectifs de croissance attendus à long terme (horizon 2020) avec la capacité du réseau encore disponible.

Soucieuse d'apporter, en temps voulu, des solutions fortes et concrètes, Infrabel veut agir dès aujourd'hui en lançant un projet d'extension de la jonction Nord-Midi de Bruxelles, par la construction de voies supplémentaires entre les gares de Bruxelles-Midi et de Bruxelles-Nord. La première étape de ce projet consistera à réaliser une étude externe approfondie pour définir précisément les besoins futurs en mobilité dans et autour de Bruxelles ainsi que l'impact sur nos infrastructures ferroviaires.

La jonction Nord-Midi de Bruxelles relie les deux pôles ferroviaires de Bruxelles, la gare de Bruxelles-Midi et celle de Bruxelles Nord, par un tunnel d'environ 2 km de long où se situent les gares de Bruxelles-Central et de Bruxelles-Congrès. Cette jonction représente le cœur du réseau ferroviaire belge, là où le trafic de trains est le plus dense: un train s'arrête à la gare de Bruxelles-Central toutes les minutes environ, et, pendant l'heure de pointe matinale (7h-9h), 170 trains au total circulent entre Bruxelles-Midi et Bruxelles-Nord. La jonction Nord-Midi de Bruxelles est ainsi utilisée actuellement aux limites « physiques » de sa capacité maximale.

Cette utilisation intensive de la jonction Nord-Midi de Bruxelles permet d'offrir aux voyageurs un service de trains le plus étoffé possible, mais peut également avoir des conséquences préjudiciables. En effet, les trains se suivent de si près dans la jonction, qu'un incident - dans ou aux entrées de la jonction - peut avoir des répercussions importantes et en cascade sur la régularité de l'ensemble du trafic passant par la jonction (un effet « boule de neige »).

La ponctualité étant l'une de ses priorités essentielles, Infrabel a déjà lancé plusieurs projets pour augmenter la capacité du réseau dans et autour de Bruxelles, et pour optimiser l'utilisation de la capacité existante de la jonction Nord-Midi. Le projet de mise à quatre voies du RER (horizon 2016), le projet Diabolo de raccordement ferroviaire de l'aéroport de Bruxelles (horizon 2012) ainsi qu'une série d'autres projets visant à éviter les croisements des trains aux entrées de la jonction et à mieux répartir le trafic sur les différentes voies de la jonction (horizon 2018),… sont autant de bouffées d'oxygène qui amélioreront la qualité du trafic ferroviaire dans Bruxelles à moyen terme.

Le trafic et le nombre de voyageurs par transport ferroviaire n'ont cessé d'augmenter de manière spectaculaire depuis le début des années 2000 et cette tendance s'affirmera certainement encore dans les années à venir. L'un des engagements forts du nouveau contrat de gestion est d'ailleurs de soutenir les objectifs de croissance ambitieux attendus du rail d'ici 2012 (+25% de voyageurs en service intérieur, +34% de voyageurs en service international et +35% pour le trafic de marchandises).

Ces perspectives de croissance et l'utilisation maximale actuelle de la jonction Nord-Midi ont donc conduit Infrabel à lancer une étude externe spécifique – suivant la méthodologie des études d'incidence - qui permettra d'une part, de valider la conviction d'Infrabel concernant la nécessité d'une augmentation substantielle de la capacité de la jonction, et d'autre part, d'analyser en profondeur les besoins futurs en mobilité dans et autour de Bruxelles.

Sur ces bases, plusieurs solutions techniques concrètes seront étudiées pour augmenter la capacité de la jonction Nord-Midi et de la gare de Bruxelles-Central. Ces nouvelles voies pourraient être aménagées « en surface » (voies supplémentaires « à côté » des voies existantes) et/ou en souterrain (voies supplémentaires dans un tunnel creusé sous les voies existantes).

Les différentes options seront comparées les unes aux autres via une analyse multicritère, mesurant les avantages et désavantages sur différents aspects : impacts avant et pendant la réalisation des travaux (délais, perturbations du trafic ferroviaire et routier, …), impacts sur l'exploitation du service des trains (régularité, nombre de sillons supplémentaires, facilités de redistribution du trafic en cas de perturbation,…), confort des voyageurs (facilités de correspondances, …), réaménagement de l'environnement de la gare de Bruxelles-Central, et coûts financiers.

Par le lancement de ce projet d'extension de la jonction Nord-Midi de Bruxelles, Infrabel veut agir dès aujourd'hui pour améliorer la mobilité à long terme. Ce projet pourrait « révolutionner » les perspectives d'exploitation du réseau belge et améliorer de manière considérable tant la qualité (ponctualité, continuité) que la quantité (capacité, fréquence des trains) du service offert aux voyageurs.

David Herrgott

Partager cet article avec mes amis sur Facebook

Donnez votre avis sur le forum cheminots.netDonnez votre avis sur le forum cheminots.net

Popularité de l'article : 100%, commentez-le sur Web Trains

Réservez un billet de train sur Via Train

Consulter les flux RSS de Web Trains

Infrabel participe à Cargo Rail Express

Infrabel a été mandaté par son Conseil d'Administration pour participer au projet "Carex". Cargo Rail Express a pour ambition de desservir les principaux aéroports ouest-européens via des "TGV fret" (transport de produits à haute valeur ajoutée).

Moins de centre de décisions, plus de ponctualité

Infrabel a, en tant que gestionnaire du réseau ferroviaire, la responsabilité de coordonner le trafic ferroviaire. Pour mener à bien cette mission, depuis 2005, un programme de « concentration » des cabines de signalisation a été lancé au Luxembourg.

Infrabel modernise l'infrastructure au Luxembourg

Infrabel investit massivement au cœur du Luxembourg, afin de faire du rail une alternative de transport moderne, sécurisée, qui respecte les horaires et soit confortable. La modernisation de la ligne Luxembourg-Bruxelles est l'occasion d'importants travaux.

Infrabel enregistre une ponctualité en hausse

Entre avril et juin 2008, Infrabel a enregistré un taux de ponctualité global de 90,4 % sur le réseau belge, soit une légère hausse de 0,3 % par rapport au second trimestre 2007.

Etude sur la liaison de l'aéroport de Charleroi

L'étude commandée par Infrabel, le gestionnaire belge de l'infrastructure ferroviaire, relative au raccordement ferroviaire de l'aéroport de Charleroi Bruxelles-Sud a livré ses résultats. Deux « scénarios » sont présentés dans cette étude et sont conditionnés à différents éléments.

De la prévention pour les matières dangereuses

Infrabel et Solvay s'associent pour collaborer en cas d'incidents lors du transport par rail de matières dangereuses. La convention signée entre les deux parties a pour objectif de réduire au maximum les conséquences tant humaines qu'environnementales ou matérielles d'un éventuel incident.

Infrabel investit dans un réseau de qualité

Infrabel a enregistré pour 2007 un résultat opérationnel de 68,8 millions d'euros contre 57,8 millions d'euros pour 2006 et un résultat global de 65,9 millions d'euros contre 40,1 millions d'euros pour 2006. Ces résultats reflètent une situation financière saine et sous contrôle pour Infrabel.

Nouvelle cabine de signalisation à Ottignies

Infrabel inaugure une nouvelle cabine de signalisation à Ottignies (première gare francophone) et continue ainsi son programme de « concentration » des cabines.

Nouvelle cabine de signalisation à Bruges

Infrabel poursuit ses efforts pour réaliser le projet de concentration des cabines de signalisation sur le réseau ferroviaire belge.

Infrabel fera rouler des trains à la force du vent

Infrabel a approuvé sa participation au projet d'installation d'un parc éolien le long de la Ligne à Grande Vitesse, à hauteur de Landen, Gingelom et Hannut.

Infrabel célèbre 10 ans de Ligne à Grande Vitesse

Infrabel célèbre aujourd'hui dix ans de Lignes à Grande Vitesse en Belgique. C'est en effet le 14 décembre 1997 que, pour la première fois, un train à grande vitesse parcourait l'entièreté de la branche Ouest, de la frontière française aux environs de Bruxelles.

La SNCB inaugure le Traffic Control

94 millions d'euros pour l'infrastructure belge

La Commission européenne a accordé à Infrabel, le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire belge, pour la période 2007-2013, des subsides à hauteur de 94 millions d'euros pour soutenir 5 projets majeurs pour la mobilité et le développement du rail en Europe.

Nouveau poste tout relais à Yves-Gomezée

Infrabel réalisera le week-end des 8 et 9 décembre l'installation d'un nouveau "poste tout relais" sur la ligne 132, à Yves-Gomezée. Ce poste de commande de signalisation et d'aiguillages permettra d'accroître la sécurité et la ponctualité du trafic sur cette ligne.

Mobilité et ponctualité accrues pour Infrabel

En décembre 2007, Infrabel, le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire belge, mettra en service quatre nouvelles infrastructures, dont deux nouveaux points d'arrêts.

Infrabel poursuit activement les travaux RER

Infrabel, le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire belge, poursuit activement les travaux nécessaires à la concrétisation du RER. En Région wallonne, deux nouveaux chantiers, l'un sur la ligne 124 (Bruxelles-Nivelles) et l'autre sur la ligne 161 (Bruxelles-Ottignies), ont débuté.

Des véhicules rail-route pour le tunnel Soumagne

Pour assurer la sécurité en cas d'incident dans le tunnel de Soumagne sur la nouvelle LGV entre Liège et la frontière allemande, Infrabel a mis à disposition de l'Intercommunale d'Incendie de Liège et Environs et du Service d'Incendie de Herve deux autopompes «rail-route».

Infrabel teste l'infrastructure de la LGV Liège

Du 1er au 19 octobre, Infrabel mène des tests sur la nouvelle Ligne à Grande Vitesse (LGV) entre Liège (Chênée) et la frontière allemande (Walhorn). Ces tests visent à contrôler l'infrastructure ferroviaire et sont nécessaires à l'homologation de cette ligne où la vitesse maximale sera de 260 km/h.

Résultat opérationnel de 49 millions d'euros

Infrabel a enregistré pour le premier semestre 2007 un résultat opérationnel (EBITDA) de 49 millions d'euros contre 28 millions d'euros pour la même période en 2006 et un résultat global (EBT) de 51 millions d'euros contre 21 millions d'euros au premier semestre 2006.

Pause
Le projet Web Trains est aujourd'hui en pause. L'intégralité du contenu reste toutefois accessible sur le site international et les versions locales
Veuillez nous excusez de la gêne occasionnée
Dans l'actualité récente

Infrabel s'inquiète de l'évolution du non-respect du code de la route aux PN

Hausse du nombre de franchissements de signaux sur le rail en 2014

Le budget d'Infrabel s'élève à 962 millions d'euros pour 2015

Mise en service du Liefkenshoek à Anvers

Infrabel enregistre un résultat positif en 2013

Infrabel enregistre une baisse de 30% des accidents aux passages à niveau

Infrabel souhaite réduire le nombre d'accidents aux passages à niveau d'Anvers

Le résultat d'Infrabel s'améliore en 2012

Infrabel équipe le corridor Bâle-Anvers en ETCS

Augmentation des accidents aux PN en Belgique

Dans l'actualité

Le résultat d'Infrabel s'améliore en 2012

Infrabel équipe le corridor Bâle-Anvers en ETCS

Infrabel équipe le réseau classique belge en ETCS

Augmentation des accidents aux PN en Belgique

Plus d'un milliard d'euros investis par Infrabel

Près de 4600 circulations quotidiennes en 2011

Infrabel équipe le réseau classique belge en ETCS

Alstom fournit à la SNCB des systèmes de sécurité

Encore trop d'accidents aux passages à niveau

Infrabel sensibilise le public face aux PN

751 vols de câbles en Belgique en 2011

La sécurité sur le réseau belge en hausse en 2011

Alstom fournit à la SNCB des systèmes de sécurité

Le tunnel de l'Escaut achevé à Anvers

Liège et Anvers inaugurées en septembre

Infrabel lance RailTime by Phone

Des panneaux solaires sur le toit d'un tunnel

Infrabel active son "Plan chaleur"

"L'objectif est de disposer d'un système ferroviaire efficace au service des usagers et d'une politique de transport définie par la Nation, de redéfinir l'équilibre économique du système ferroviaire et d'ouvrir un nouvel acte de décentralisation des transports au niveau régional"
2,2 euros
Réseau Web Trains : LocoTrain Web Trains LocoTrain Web Trains via-train.com Web Trains Web Trains Web Trains Yellow Trains
© Copyright Web Trains 2019
Site et contenu protégés par le droit d'auteur et le Code de la Propriété Intellectuelle Française
Site horodaté et déposé auprès d'un huissier de justice
Toute reproduction engagera des poursuites judiciaires

Confidentialité - Conditions d'utilisation
Groupe Web Trains
Web Trains est un site internet du projet Web Trains : le projet, les sites, la rédaction et les informations légales

Web Trains dans le monde
Benelux - Deutschland - France - España - Italia - Suisse - United Kingdom - USA
 
   
© Web Trains