Web Trains
Espace membre - Devenir membre - Rédaction - Ecrire un article
Actualités
LocoTrain

Actualité

Le corridor Anvers/Bâle-Lyon réaménagé

WEBTRAINS.NET - REDACTION FRANCOPHONE
26/03/2007 à 06 HEURES 55

Infrabel, RFF, les CFF et les CFL ont tenu l'assemblée générale constitutive d'un GEIE pour le développement et la mise en place accélérée du système de sécurité unifié européen (ERTMS) et la coordination des investissements sur le corridor international Anvers/Bâle et Anvers/Lyon.

Articles liés FRET

Alstom équipe la première ligne suisse en ERTMS

Ecrire un article

Au sein du réseau ferré transeuropéen, plusieurs axes ferroviaires porteurs appelés « Corridors » ont été identifiés. Leur développement a pour but d'améliorer le potentiel du trafic marchandises en Europe, entre autres par la mise en place accélérée du système de signalisation unifié européen (ETCS) mais aussi par d'autres investissements au niveau des infrastructures et du matériel roulant. Ces corridors sont au nombre de six à travers l'Europe, identifiés par les lettres de A à F. La promotion de ces corridors est initiée par l'Union Européenne en collaboration avec les Etats Membres et les gestionnaires d'infrastructures des différents pays concernés. L'Union Européenne soutiendra financièrement leur développement dans une proportion pouvant aller jusque 50%.

Un de ces corridors, en l'occurrence le Corridor C Anvers – Bâle / Lyon d'une longueur totale d'environ 1840 km, traverse la Belgique, le Grand-Duché de Luxembourg, la France et la Suisse. Le tracé de ce corridor est stratégique pour le transport fret puisqu'il relie l'un des plus grands ports européens à des pôles industriels de premier ordre.

5 systèmes de signalisation cohabitent actuellement sur le Corridor C. La généralisation du système de signalisation commun ETCS facilitera la croissance du trafic fret, en contribuant à la fluidité et à la régularité des circulations. Le déploiement du système ERTMS sur le Corridor C s'échelonnera de 2008 à 2018, par étapes successives et par tronçons.

Afin de faciliter les études et les travaux relatifs à l'amélioration de l'interopérabilité du corridor C et de le rendre performant, une structure juridique s'avère fort utile comme plateforme de travail. La création de ce groupement, dénommé « GEIE corridor C », fait suite à l'accord signé le 9 juin 2006 par les ministres des transports belge, français, luxembourgeois et suisse pour le déploiement de l'ERTMS sur ce corridor. L'ERTMS a vocation à faciliter le trafic international, en conjonction avec d'autres investissements d'infrastructure et de matériel roulant, ainsi que par des mesures opérationnelles. C'est à la suite du protocole d'accord signé en mars 2005 entre les différents acteurs du secteur ferroviaire et la Commission européenne, que six corridors prioritaires ont été identifiés pour le déploiement de l'ERTMS sur les axes conventionnels, la grande vitesse faisant l'objet d'un plan de déploiement spécifique.

L'acte constitutif du GEIE Corridor C a été signé à Luxembourg ce 16 mars par Luc Lallemand, Administrateur Délégué Infrabel, Luc Vansteenkiste, Directeur général de la division « Accès au réseau » d'Infrabel, Hubert du Mesnil, Président RFF et, Jeannot Waringo, Président des CFL, en présence de hauts responsables de la Commission Européenne dont notamment le Coordinateur Général ERTMS, M. Karel Vinck. L'objectif du GEIE est de promouvoir, au sein de ses membres, des mesures concrètes visant à améliorer l'interopérabilité et l'attractivité de l'offre sur cet axe, et d'établir un plan d'actions détaillé de déploiement de l'ERTMS sur le Corridor C Anvers-Bâle/Lyon.

François Jaeger, directeur du Ressort Gestion Réseau des CFL assurera la présidence de cette nouvelle structure. La fonction de gérant du GEIE s'est vue confiée à Luc Vansteenkiste, qui, fort de sa riche expérience dans le secteur ferroviaire, assurera le bon déroulement opérationnel et technique des tâches du GEIE.

La création officielle du GEIE est une étape importante dans la réalisation et le développement du Corridor C. Ce groupement constitue également la plateforme par excellence vis-à-vis des entreprises ferroviaires, qui envisagent d'effectuer des trafics marchandises sur cet axe. Le GEIE fixera son siège et enregistrera son immatriculation au Grand-Duché de Luxembourg.

David Herrgott

Partager cet article avec mes amis sur Facebook

Donnez votre avis sur le forum cheminots.netDonnez votre avis sur le forum cheminots.net

Popularité de l'article : 100%, commentez-le sur Web Trains

Réservez un billet de train sur Via Train

Consulter les flux RSS de Web Trains

Alstom signe deux contrats en Chine

Patrick Kron, Président-Directeur Général d'Alstom, a signé à Pékin avec le Ministère des chemins de fer chinois deux contrats d'un montant total de plus de 350 millions d'euros, pour la fabrication de locomotives électriques et l'électrification d'une ligne ferroviaire à grande vitesse.

Alstom signe d’importants accords en Chine

Politiques : un TGV Est Européen lent

Au jour de l’inauguration de la LGV à Pont à Mousson, le 15 mars 2007, il est bon de faire un flash back sur l’histoire encore inachevée du TGV Est Européen. Rarement, le contraste aura été aussi fort entre le désir d’inaugurer un projet qui n’est pas encore terminé et la faible implication de l’actuelle majorité pour le développer.

TGV Est Non Européen à Strasbourg

RFF lance l'appel à candidature pour la LGV SEA

RFF a fait publier le 1er mars 2007 l'appel public à candidatures pour la réalisation de la LGV Sud Europe Atlantique, de Tours à Bordeaux, sous la forme d'une concession. C'est la première fois en France que ce type de partenariat public privé (PPP) sera proposé pour la construction d'une LGV.

Bombardier signe un contrat avec Dalian en Chine

Bombardier vient de signer un contrat avec la société chinoise Dalian Locomotives and Rolling Stock Co. Ltd , portant sur le fourniture de 500 locomotives électriques de fret pour le compte du Ministère Chinois des Transports (MOR). Le montant total du contrat est évalué à 1,1 milliard d'euros.

Le premier train du projet EMU est arrivé en Chine

10 locomotives fret Alstom pour Veolia Cargo

Dans le domaine du fret, l'opérateur privé Veolia Cargo vient de notifier une levée d'option de 10 locomotives électriques Prima, avec maintenance associée pour une durée de 8 ans.

Fin du monopole du trafic FRET pour la SNCF

La SNCB inaugure le Traffic Control

Avec son nouveau Traffic Control, Infrabel, le gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire belge, franchit une nouvelle étape importante pour une circulation des trains sûre et ponctuelle. Infrabel investit 7,5 millions d’euros au total (études, construction, équipements) dans ce centre de gestion

La SNCB présente son plan 2006-2007

Les femmes et les hommes de la SNCF

Le 5 février 2007, la SNCF lance la deuxième campagne nationale d’affichage sur « Les femmes et les hommes de la SNCF ». Comme en mars 2006, il s’agit d’illustrer la diversité des métiers de l’entreprise et le professionnalisme de ses collaborateurs.

Bilan de la journée de la femme à la SNCF

Nouveau service dans l’offre commerciale fret RFF

Réseau ferré de France (RFF) assurera, à partir du 1er janvier 2007, la gestion des 3000 Installations Terminales Embranchées (ITE). Il devient ainsi l’interlocuteur privilégié des chargeurs de fret.

Infrabel livre quatre nouvelles infrastructures

Une nouvelle étape pour l'avenir du Fret SNCF

Le Plan Fret 2004-2006 se termine le 31 décembre prochain. L’activité Fret SNCF a développé pendant cette période l’ensemble des actions auxquelles elle s’était engagée fin 2003.

B-Cargo et le groupe Arcelor-Gand signe une charte

B-Cargo et le groupe métallurgique Arcelor-Gand ont signé hier soir une charte de qualité. Cette charte, appelée « Quality Manual », décrit chaque étape à entreprendre par B-Cargo et en établit les normes de qualité.

La stabilisation de la dette en 2008 est possible

Anne-Marie Idrac a écrit aux syndicats

Le mercredi 8 novembre, le mouvement de grève national décidé à l’appel de 6 organisations syndicales était suivi à 11h ce matin par 26,8% des cheminots. Le plan de transport défini par l’entreprise est respecté.

Edition spéciale sur Web Trains - Qui est responsable de la grève du 8 novembre ?

Bombardier fournit 100locomotives TRAXX

Bombardier a annoncéavoir été sélectionnée par la RENFE, les chemins de fer espagnols, pour la fourniture de 100 locomotives TRAXX de type F 140 DC, à la suite d’un appel d’offres lancé en 2005. La signature du contrat devrait intervenir prochainement.

Une nouvelle diesel-électrique dans la gamme TRAXX

Alstom signe d’importants accords en Chine

A l’occasion de la visite du Président de la République Française en Chine, Alstom a signé une série d’importants accords dans le transport ferroviaire. Alstom et son partenaire chinois ont été retenus pour la fabrication de 500 locomotives de fret .

Pékin choisit Bombardier pour ses trains

Réactions syndicales à la collision de Zoufftgen

D'après différents bilans, entre 5 et 13 personnes auraient malheureusement trouvé la mort dans la collision de Zoufftgen, dont les deux conducteurs de trains et un agent SNCF de la voie.

cash-flow positif pour la première fois à la SNCB

Les résultats financiers du 1er semestre 2006 affichent pour la première fois un EBITDA positif de 1,1 million, soit 35,2 millions de mieux qu’en 2005. Même par rapport aux prévisions budgétaires, cela représente encore une amélioration de 21 millions.

La tension syndicale monte à la SNCF

Le mardi 3 octobre 2006, la Présidente Anne-Marie IDRAC a reçu en audience les représentants des organisations syndicales de l’Entreprise. Plusieurs sujets importants de la vie de l’entreprise ont été abordés au cours de cette réunion.

4ème Conférence nationale sur les sillons

Michel BOYON, président de Réseau ferré de France, a accueilli, le 28.0, la quatrième Conférence nationale consultative sur les sillons qui a réuni, aux côtés de représentants de l'Etat et de l'Etablissement public de sécurité ferroviaire, les principaux acteurs du système ferroviaire en France.

Perpignan et Bettembourg en ferroutage dès 2007

VFLI, une nouvelle entreprise ferroviaire

VFLI est le leader en France du marché de la traction ferroviaire sur sites industriels. Filiale à 100% de SNCF–Participations, elle a réalisé en 2005 un chiffre d’affaires de 62 M €.

Le groupe DB poursuit son succès

Pause
Le projet Web Trains est aujourd'hui en pause. L'intégralité du contenu reste toutefois accessible sur le site international et les versions locales
Veuillez nous excusez de la gêne occasionnée
Dans l'actualité récente

Le paiement NFC étendu à cinq nouvelles régions

L'industrie ferroviaire européenne souhaite développer l'achat responsable avec Railsponsible

De nouvelles perspectives pour le TGV Rhin-Rhône

Le trafic ferroviaire peu perturbé par la grève SNCF du mardi 10 mars 2015

1,1 milliard d'euros pour l'infrastructure d'Ile-de-France

SNCF Réseau donne priorité au renouvellement du réseau classique

Priorité à la maintenance du réseau et décalage de certains projets de développement

Le Groupe SNCF affiche une croissance de 1,4% en 2014

La SNCF poursuit sa transformation numérique

Intercités lance une offre dernière minute et des trains 100% Eco entre Paris-Bordeaux

Dans l'actualité

Le Groupe SNCF affiche une croissance de 1,4% en 2014

La SNCF poursuit sa transformation numérique

Intercités lance une offre dernière minute et des trains 100% Eco entre Paris-Bordeaux

Avec Intercités, la SNCF exploite mieux son réseau

Ouverture des réservations d'été à la SNCF

Les tarifs SNCF évoluent au 31 décembre 2014

1,8 millions de voyageurs transportés par l'offre Renfe-SNCF en 2014

La Renfe et la SNCF vont lancer un troisième aller-retour entre Paris et Barcelone

Cinq millions de voyageurs sont attendus par SNCF durant les fêtes

Mise en service d'une troisième voie entre Marseille et Aubagne

Prévisions de trafic SNCF pour le 5 décembre 2014

La SNCB simplifie la vente des billets à bord des trains

La SNCF organise la troisième édition des Girls' Day

Le chiffre d'affaires de la SNCF progresse de 1,3% à fin septembre 2014

140.000 billets Intercités à petit prix en novembre

"L'objectif est de disposer d'un système ferroviaire efficace au service des usagers et d'une politique de transport définie par la Nation, de redéfinir l'équilibre économique du système ferroviaire et d'ouvrir un nouvel acte de décentralisation des transports au niveau régional"
2,2 euros
Réseau Web Trains : LocoTrain Web Trains LocoTrain Web Trains via-train.com Web Trains Web Trains Web Trains Yellow Trains
© Copyright Web Trains 2019
Site et contenu protégés par le droit d'auteur et le Code de la Propriété Intellectuelle Française
Site horodaté et déposé auprès d'un huissier de justice
Toute reproduction engagera des poursuites judiciaires

Confidentialité - Conditions d'utilisation
Groupe Web Trains
Web Trains est un site internet du projet Web Trains : le projet, les sites, la rédaction et les informations légales

Web Trains dans le monde
Benelux - Deutschland - France - España - Italia - Suisse - United Kingdom - USA
 
   
© Bombardier