Web Trains
Espace membre - Devenir membre - Rédaction - Ecrire un article
Actualités
LocoTrain

Actualité

Gestion des conflits sociaux à la SNCB

WEBTRAINS.NET - REDACTION FRANCOPHONE
16/06/2008 à 07 HEURES 42

Les désagréments pour les clients doivent être limités à un minimum Les interlocuteurs sociaux ont signé aujourd'hui un accord qui doit éviter à l'avenir des interruptions de travail. Un service minimum version belge...

Articles liés S,CB

Ecrire un article

Cela se fera par une meilleure concertation, des procédures plus strictes de préavis de grève et des conditions plus rigoureuses pour les interruptions de travail. En outre, en cas de conflit, un conciliateur social pourra être désigné.

Les interlocuteurs sociaux du Groupe SNCB ont signé aujourd'hui un accord qui doit éviter à l'avenir des interruptions de travail. L'objet de cet accord est de garantir la stabilité sociale. Dans ce contexte, les grèves ne peuvent seulement être utilisées que comme une arme ultime, après que toutes les autres tentatives de règlement du conflit aient échoué. Grâce à cet accord, les partenaires sociaux ont réussi à préserver le principe du droit de grève, mais il a été mis fin à l'effet disproportionné par lequel un mécontentement local a un très lourd impact sur les prestations de service aux voyageurs. Pour maîtriser les interruptions de travail, il a été convenu d'une meilleure concertation, de procédures plus strictes de préavis de grève et de conditions d'interruptions de travail plus rigoureuses.

Les grèves nationales sont plutôt rares dans le Groupe SNCB. Ainsi, ces 5 dernières années, 2 grèves ferroviaires nationales d'une journée se sont produites. Régulièrement, les voyageurs sont confrontés à des actions locales spontanées qui ont parfois un fort impact sur le réseau. Ces 5 dernières années, quelque 35 actions locales ont eu lieu, dont certaines (dans les ateliers ou par le personnel de maintenance) n'ont toutefois eu aucune conséquence sur le trafic ferroviaire. Ces actions se produisent de manière inattendue et leur impact pour les voyageurs est pratiquement impossible à évaluer.

Grâce à cet accord, ce type d'actions doit être évité dans le futur et en cas de conflit éventuel, l'impact sur le client doit être limité à un minimum. Il faut en tous cas garantir une information correcte et diffusée à temps.

Le principe demeure naturellement que des efforts maximum doivent être déployés pour éviter les interruptions de travail. Si un conflit social menace à un certain moment, les procédures sont désormais beaucoup plus rigoureuses.

Chaque préavis de grève devra dorénavant être remis par écrit par les instances nationales des organisations syndicales. Cela doit se faire au moins 10 jours ouvrables à l'avance. Les centrales locales ne peuvent en conséquence pas déposer de préavis de grève.

De son côté, la SNCB-Holding organisera une rencontre au niveau le plus adapté. Si aucune solution n'est trouvée durant cette concertation, alors l'action sera confirmée par écrit 48 heures à l'avance avec indication de toutes les informations pratiques comme la nature, le type et le moment de l'interruption de travail. Cela doit permettre d'informer clairement les clients. En outre, des règles de courtoisie seront respectées, de sorte que le phénomène des voyageurs à la dérive soit évité.

Pour les conflits locaux, des procédures plus claires sont mises sur pied pour arriver à des solutions au sein de l'entreprise et au juste niveau. Si aucune solution locale ou nationale n'est trouvée, l'on pourra recourir à la désignation d'un conciliateur social.

Chaque interruption de travail qui ne satisfait pas aux conditions de préavis et de concertation sera considérée comme une absence irrégulière de la part de celui qui y participe.

La direction du Groupe SNCB est satisfaite de l'accord qui a été conclu. Durant la concertation, les interlocuteurs sociaux ont partagé l'avis que la stabilité et la paix sociale sont des facteurs favorables au succès du groupe ferroviaire. Cet accord, en combinaison avec l'accord social 2008-2010 conclu plus tôt dans la semaine, doit permettre au Groupe de poursuivre avec succès sur la voie de la croissance ambitieuse et de la modernisation.

David Herrgott

Partager cet article avec mes amis sur Facebook

Donnez votre avis sur le forum cheminots.netDonnez votre avis sur le forum cheminots.net

Popularité de l'article : 100%, commentez-le sur Web Trains

Réservez un billet de train sur Via Train

Consulter les flux RSS de Web Trains

Pause
Le projet Web Trains est aujourd'hui en pause. L'intégralité du contenu reste toutefois accessible sur le site international et les versions locales
Veuillez nous excusez de la gêne occasionnée
"L'objectif est de disposer d'un système ferroviaire efficace au service des usagers et d'une politique de transport définie par la Nation, de redéfinir l'équilibre économique du système ferroviaire et d'ouvrir un nouvel acte de décentralisation des transports au niveau régional"
2,2 euros
Réseau Web Trains : LocoTrain Web Trains LocoTrain Web Trains via-train.com Web Trains Web Trains Web Trains Yellow Trains
© Copyright Web Trains 2021
Site et contenu protégés par le droit d'auteur et le Code de la Propriété Intellectuelle Française
Site horodaté et déposé auprès d'un huissier de justice
Toute reproduction engagera des poursuites judiciaires

Confidentialité - Conditions d'utilisation
Groupe Web Trains
Web Trains est un site internet du projet Web Trains : le projet, les sites, la rédaction et les informations légales

Web Trains dans le monde
Benelux - Deutschland - France - España - Italia - Suisse - United Kingdom - USA
 
   
© SNCB