Web Trains
Espace membre - Devenir membre - Rédaction - Ecrire un article
Actualités
LocoTrain

Actualité

Anvers-Central sous étroite surveillance

WEBTRAINS.NET - REDACTION FRANCOPHONE
24/09/2007 à 09 HEURES 59

La transformation d'Anvers-Central en un complexe ferroviaire moderne avec un tunnel souterrain et une galerie commerciale est allée de pair avec le déploiement d'un impressionnant système de sécurité.

Articles liés SNCB

Gagner du temps à Anvers-Central

Ecrire un article

Au cœur de ce Building Management System se trouve un centre de contrôle où sont observées les images des nombreuses caméras installées dans la gare et dans le tunnel, et où l'on veille à la sécurité (incendie notamment). Le système combine ces fonctions de surveillance et de sécurité (security & safety) à la gestion journalière du site et du bâtiment, en fonction d'un confort encore accru des clients et du personnel.

Il ne fait aucun doute que le train, comme moyen de transport, présente un très haut niveau de sécurité. La politique de sécurité du groupe ferroviaire se préoccupe aussi de la sécurité (sociale) et de la sécurisation de ses clients et du personnel. Par définition, le transport public se déroule dans des lieux où de nombreux individus se croisent ; ce qui, hélas, engendre parfois des effets indésirables, comme par exemple la présence de voleurs à la tire.

C'est pourquoi le Groupe SNCB investit fortement dans la sécurité et mène une politique basée sur trois lignes directrices : augmentation du nombre des agents de sécurité sur le terrain, collaboration étroite avec les services de police et moyens d'aide technique. Dans cette dernière catégorie, on retrouve la vidéosurveillance et les alarmes anti-intrusion. Cet été, le Centre National de Contrôle à Bruxelles est devenu opérationnel, et environ la moitié des 1500 caméras supplémentaires prévues d'ici fin 2010 dans les 51 gares les plus fréquentées y sont connectées.

Anvers-Central est la seule autre gare en Belgique qui a aussi été équipée d'un centre de contrôle, où les images des caméras sont visionnées en permanence. Ce centre de contrôle multifonctionnel était une condition incluse dans le permis de construire de la liaison nord-sud qui a transformé Anvers-Central en un impressionnant complexe ferroviaire sur plusieurs niveaux, avec une galerie commerciale autour d'un atrium central.

La liaison nord-sud est formée d'un ensemble de tunnels surmonté d'une gare avec un atrium au centre. D'un point de vue de la sécurité incendie, la gare et les tunnels devaient être considérés dans leur ensemble. En l'absence de normes belges adéquates, il a été fait appel aux normes (américaines) existantes les plus strictes qui imposaient la présence d'un centre de contrôle. Les services d'aide devaient aussi avoir accès au centre de contrôle.

Le centre de contrôle constitue le cœur d'un système de sécurité intégré (security & safety), qui assure aussi la gestion et le confort du bâtiment. Ce Building Management System combine les fonctions de sécurité à l'augmentation du confort pour les clients et le personnel. Le département informatique de la SNCB-Holding a conçu un système sur mesure qui permet l'exploitation et la gestion d'Anvers-Central dans les conditions les plus sûres, les plus efficaces et les plus contrôlées.

Actuellement, les images de quelque 180 caméras aboutissent au centre de contrôle. Plus tard, ce nombre sera augmenté à environ 300 lorsque de nouvelles parties du site seront mises en service. Les images sont visionnées 24h sur 24 sur des écrans et un mur vidéo d'environ 10m² par au moins deux agents de sécurité de B-Security, une division des services de sécurité de la SNCB-Holding. De cette manière, les endroits stratégiques de la gare (portes d'accès à la gare, accès aux quais, guichets, zone commerciale,…) sont gardés attentivement à l'œil.

D'un côté, la présence des caméras dans la gare contribue à augmenter le sentiment de sécurité des clients et des membres du personnel. D'un autre côté, elle a un effet dissuasif sur les comportements inconvenants ou criminels. Avec l'aide des images vidéo, des patrouilles virtuelles sont organisées, ce qui complète la surveillance par le personnel de sécurité (Securail entre autres) lui-même dans la gare. Les images sont aussi utilisées pour aider à piloter des interventions ciblées. Par la suite, elles peuvent également fournir des informations utiles aux services de police. Les alarmes anti-intrusion aboutissent aussi dans le centre de contrôle et les contrôles d'accès y sont gérés.

Dans le domaine de la sécurité incendie, le système intègre les techniques les plus avancées. Le tunnel et les autres niveaux répondent aux normes les plus strictes dans le domaine des possibilités d'évacuation et se trouvent en permanence sous une surveillance entièrement automatique. Les détecteurs de fumée et de chaleur permettent une localisation infaillible en cas de problème. Lorsqu'une alarme se déclenche, l'opérateur est guidé dans les actions qu'il doit entreprendre. Un grand nombre d'incidents possibles ont été traduits en scénarios automatiques que les opérateurs doivent simplement confirmer. Cela réduit au minimum les possibilités d'erreur humaine en situation de stress.

Le rôle du Building Management System ne se limite pas aux seuls aspects liés à la sécurité. Il assume aussi des aspects de la gestion du bâtiment: pilotage de l'éclairage, du chauffage, de la sonorisation, des ascenseurs, des escaliers roulants, du contrôle d'accès, de la gestion des clés…

En outre, le BMS assure une gestion optimale des diverses installations techniques, par une surveillance à distance dans la salle de contrôle. En cas d'alarme, l'opérateur reçoit sur son écran les informations utiles, par exemple qui il doit contacter en cas de panne. Les mesures de consommation et l'enregistrement continuel des données contribue aussi à une gestion saine et contrôlée du site.

Il n'y a pas que les opérateurs de B-Security qui peuvent travailler avec le BMS. Via intraweb/internet, les techniciens, d'autres membres spécifiques du personnel ou les pompiers peuvent consulter ou utiliser certaines parties du système. Le système peut donc être utilisé à distance, ce qui est bien utile en cas d'évacuation du centre de contrôle, par exemple à la suite d'une alerte à la bombe.

David Herrgott

Partager cet article avec mes amis sur Facebook

Donnez votre avis sur le forum cheminots.netDonnez votre avis sur le forum cheminots.net

Popularité de l'article : 100%, commentez-le sur Web Trains

Réservez un billet de train sur Via Train

Consulter les flux RSS de Web Trains


Fatal error: Uncaught TypeError: implode(): Argument #2 ($array) must be of type ?array, bool given in /homepages/3/d203503517/htdocs/webtrains.net/actualites.php:122 Stack trace: #0 /homepages/3/d203503517/htdocs/webtrains.net/actualites.php(122): implode('', false) #1 {main} thrown in /homepages/3/d203503517/htdocs/webtrains.net/actualites.php on line 122